le

Il est toujours difficile, lorsqu’on est un occidental, de supporter (dans le sens d’apporter son support) les discours d’autres gens issus d’autres cultures. On est vite taxé de paternalisme, de hippie-babos-bobo. Mais cet article est superbe dans son humanité. Il est nécessaire de voir la femme en face : aussi Homme que l’homme, et égale dans sa grandeur comme dans sa bêtise. Un article à lire absolument.

 

A l’heure où Habiba Ghribi pousse de sa détermination les limites du corps et arrache pour la Tunisie la première médaille féminine aux Jeux Olympiques, d’autres à l’Assemblée Nationale Constitutionnelle, affalées sur leur graisse et nos impôts, beuglent et spéculent avec notre avenir : la femme est un sous-homme.

Le masochisme n’est pas une tare. Il est des femmes qui se plaisent à être soumises et ne sauraient vivre sans un maître-bourreau. Cela devient dangereux quand ces dernières entrainent dans leur pathologie le destin de tout un peuple. Si l’on considère dans l’Islam que la raison et la religion des femmes sont imparfaites « Nakissatou aaklin wa din », celles qui se trouvent dans l’Assemblée Constituante et votent contre elles-mêmes, seraient de facto arriérées mentales.

Il est vain de donner le pouvoir aux femmes quand elles se comportent en bonnes ménagères pudibondes et serviles. Ferida Laabidi, Souhir Aldardouri, Mounia Ibrahim et Salma…

View original post 780 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s